Une première lecture écossaise

 4ème de couverture:         Quand la jeune Pat pousse la porte du 44 Scotland Street, elle espère bien prendre un Scotland_streetnouveau départ. Entre son colocataire, un beau gosse insupportable et terriblement séduisant, et son excentrique voisine de palier, Domenica, la voilà entraînée dans une nouvelle vie au cœur de l’Edimbourg bohème. Son travail à la galerie « Something Special » s’annonce pourtant un peu morne. Sauf que Pat découvre au fond de l’obscur endroit un tableau qui pourrait bien valoir son pesant d’or et transformer sa vie ! D’abord publiées sous la forme d’un roman-feuilleton, ces chroniques d’ Alexander McCall Smith brossent avec humour et tendresse la société d’ Edimbourg et composent, entre chassés-croisés amoureux et intrigues haletantes, une savoureuse galerie de portraits.

 

 

44 Scotland Street est le premier tome des chroniques d’ Edimbourg. On suit les vies de différents personnages qui se croisent régulièrement. Pat semble être la seule « ordinaire » parmi Bruce, son colocataire narcissique, Domenica, la voisine un peu excentrique mais sur qui on peut compter, Matthew, son patron issu d’une famille aisée, qui rate tout ce qu’il entreprend, Irene, une voisine qui veut faire de son fils Bertie un génie (certes il est doué et en avance mais lui voudrait jouer aux petits trains comme les autres garçons de son âge), Angus, artiste peintre et poète dont le chien Cyril fait des clins d’œil.

C’est un roman qui se lit bien, on se laisse entraîner à la suite de ces personnages, on sourit souvent. Bientôt la suite...

101_1136

 

2 challenges

Challenge Petit BAC, catégorie Lieu, Enna          Challenge Kiltissime, Cryssilda                                                                                                    challenge_petit_bac                                                                     challenge_kiltissime