emmaA l'occasion des fêtes de fin d'année j'ai retrouvé la collection de livres de poche illustrés par Christian Lacroix, je n'ai pas résisté à l'envie de l'acquérir, d'autant plus que le mois anglais de Cryssilda m'incitait à découvrir Jane Austen. Me voilà donc plongée dans la lecture d'Emma.

« Belle, intelligente et riche, jouissant d’une confortable demeure et d’un heureux caractère, Emma Woodhouse semblait dotée des plus précieux avantages de l’existence, et depuis près de vingt et un ans qu’elle était sur cette terre, elle n’avait guère connu le chagrin ou la contrariété. »

C’est par cette phrase que débute ce roman de Jane Austen, en plantant ainsi le décor.  Emma Woodhouse, l’héroïne, est orpheline de mère et vit seule avec son père hypochondriaque, mais généreux et attachant, depuis le mariage de sa sœur aînée et surtout depuis le mariage de sa gouvernante et meilleure amie.

Elle fait alors la connaissance de Harriet Smith, une jolie jeune fille dont on ne connaît pas les origines exactes. Emma se met alors en tête de parfaire l’éducation d’Harriet pour la marier avec un homme digne d’elle. Il s’en suivra une série de malentendus qui ne feront que s’accroître avec l’arrivée de nouveaux personnages dans ce village paisible. Chacun arrivera à la fin à trouver son âme sœur.

 Un roman agréable, malgré quelques longueurs. Le personnage d’Emma peut être parfois agaçant, elle est parfois arrogante, avec une haute opinion d’elle, de sa position sociale. Mais elle est aussi attachante, elle veut par dessus tout le bien être de sa famille. J’ai aussi beaucoup apprécié le personnage de Mr Knightley, vrai gentleman, qui connaît Emma depuis de nombreuses années et qui est le seul à pouvoir lui faire savoir qu’elle ne fait pas toujours le bon choix.

 Autres avis chez Irrégulière, Lou

 

 mois_anglais_cryssilda

Challenge Petit BAC 2012 chez Enna, catégorie "Prénom"

challenge_petit_bac_Enna_2012