ballade  A l’âge de 6 ans environ, Lila est enlevée à sa mère et placée dans un centre jusqu’à ses 18 ans. Elle devra y réapprendre à manger, parler, se comporter selon des critères définis au Centre. Lorsqu’elle en sortira, son seul objectif sera de retrouver sa mère pour comprendre son passé, tout cela dans une société sécuritaire où les personnes ont sous surveillance permanente. Des caméras les filment jour et nuit, les repérant grâce à une puce électronique, les livres sont interdits, accusée de transmettre des maladies. On ne peut lire que des textes (censurés) numérisés sur son grammabook. Avoir un enfant doit être autorisé par le Ministère de la Santé selon les caractéristiques génétiques des parents…

   Malgré son caractère asocial, Lila va satisfaire à toutes ses évaluations pour enfin découvrir ce qui lui est arrivé et commencé sa vie.

   Ce texte est vraiment poignant, violent par moments. On ne perçoit le caractère dystopique de ce roman que petit à petit. Ce n’est pas un genre que je lis habituellement, je suis tombée par hasard sur celui-là et je ne regrette pas. Un avis positif également chez Sandrine.

cam_l_on    Comme je suis aussi assez fan des séries télévisées, le début de ce roman m’a projetée dans la série Le Caméléon avec laquelle j’ai noté de nombreux points communs : enlèvement de l’enfant à ses parents, placement au Centre, son caractère surdoué, l’éducation par un tuteur.



Challenge Petit Bac Enna, catégorie "Sport/Loisir" et "Prénom"

petit_bac