Un peu de lecture pour revenir sur ce blog

ciel

Face à la maladie de leur enfant, Anna et Rob vont réagir différemment. Anna, expert comptable, raisonnable, réfléchie, pouvant paraître froide et distante, respectueuse des règles de la société, adhère aux avis des médecins. Rob, informaticien fantasque, cherche tout moyen alternatif pour sauver son fils. Le couple se déchire. Après la mort de son fils, Rob sombre dans l’alcool, ne pardonne pas à sa femme et sa propre culpabilité le détruit peu à peu. Une nouvelle va brutalement le faire réagir et reprendre pied petit à petit.

J’ai vraiment eu un coup de cœur pour ce roman, lu en 2 jours. La maladie, les traitements sont décrits avec justesse, sans s’appesantir dessus. Le sujet est surtout la différence de réactions face à un même drame, la douleur de parents face à leur enfant malade, condamné, face à sa perte, la difficulté de communiquer, chacun submergé par ses sentiments, le réconfort que l’on peut trouver auprès d’autres parents mais aussi la crédulité dont peuvent profiter des personnes malveillantes. Et surtout la culpabilité, « pourquoi notre enfant », « qu’a-t-on fait de mal pour que cela lui arrive », la culpabilité de ne pas faire ce qu’il faut, de ne pas trouver les mots pour soulager son enfant.

Puis la reconstruction « Comment je fais ?...je m’occupe : je travaille beaucoup, je cours, je vais à la salle de sport, je m’intéresse à plein de choses, les livres qui viennent de sortir, les séries télé dont parlent toutes mes collègues. Je ne suis pas heureuse, mais au moins je survis » p370

Un grand merci aux Editions Cherche Midi pour ce cadeau