Les p'tits cartons d'Emma

12 janvier 2017

Le secret de la manufacture de chaussettes inusables, Annie Barrows

chaussettesEté 1938. Willa Romeyn, 12 ans, et sa sœur Bird, vivent chez leur tante Jottie et leurs deux autres tantes, les jumelles Minerva et Mae, qui rejoignent leurs époux respectifs le week-end. La famille Romeyn était autrefois propriétaire de la manufacture de chaussettes de cette petite ville de Virginie Occidentale, Macedonia, jusqu’à ce qu’un terrible incendie y entraîne la mort du fiancé de Jottie. Le père de Willa est en déplacement pour son travail, que tout le monde même sa fille, suspecte à la limite de la légalité, chacune de ses apparitions entraînant un tourbillon dans la vie tranquille (voire ennuyeuse) de la famille.

Pour gagner un peu d’argent, Jottie décide de louer une de ses chambres. Arrive alors Layla, jeune citadine issue d’une famille fortunée mais qui lui a coupé les vivres lorsqu’elle a refusé d’épouser le jeune homme choisi par son père. Elle a été engagée dans un programme fédéral pour écrire un livre documentaire sur l’histoire de la ville.

Ses recherches vont naturellement se tourner en partie sur l’histoire de la manufacture et amener à mettre à jour les non dits voire les secrets de la période faste et insouciante de la famille.

Contrairement au Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates écrit avec sa tante que j’avais adoré, cette lecture m’a ennuyée. Willa est une jeune fille touchante, intelligente, parfois malicieuse, mais tiraillée entre l’amour filial pour ce père si souvent absent et l’adoration qu’elle porte à sa tante. Mais la langueur ressentie dans cette petite ville accablée par la chaleur d’été m’a parue s’être transmise à l’histoire, les révélations que l’on pressent n’en finissent pas d’arriver. J’ai bien failli abandonner plusieurs fois, dommage.

Première participation pour le challenge Petit Bac 2017 chez Enna, catégorie "objet"!!

petit bac 2017

Posté par cartonsdemma à 14:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


06 janvier 2017

Ma table de Noël 2016

Réveillon en tête à tête le 24 décembre dernier avec une décoration de table traditionnelle dans des tons crème, rouge et vert.

Noël 2016 1

Sur une nappe crème froissée, un chemin de table de fête

Noël 2016 2

Sur une sous-assiette rouge, une assiette crème et une assiette à dessert décorée

Noël 2016 3

Un coin "jeux d'enfants" avec un père noël étudiant sa liste pour ne rien oublier

Noël 2016 4

Un centre de table en longueur, éclairé, création de mon fleuriste

Noël 2016 5

et 3 joyeux comparses, qui clignotent!!

Je me suis à nouveau bien amusée pour cette déco même si je regrette de ne pas avoir eu plus de temps pour créer des choses moi même

Posté par cartonsdemma à 16:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

01 janvier 2017

Mes créations de décembre

En ce premier jour de l'année je vous fait partager les créations du mois de décembre.

En effet, mon bureau s'est transformé en atelier du père Noël le mois dernier. Petits objets de cartonnage, petites boites, cadres à la demande d'amies pour faire des cadeaux personnalisés se sont succédés.

En voici donc une partie

Mini albums dec 2016

 

Mini albums de sac

 

Petites boites wings et casimir b

 

Petites boites pour les marchés de Noel

 

cadre Playmobil dec 2016

 

Cadres Playmobil pour des salles de jeux d'enfants

Je vous souhaite une très bonne année 2017 qui sera je l'espère tout aussi créative

Posté par cartonsdemma à 14:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 décembre 2016

Exposition Hergé au Grand Palais

J'ai eu la chance d'aller à Paris au début du mois et de visiter l'exposition consacrée à Hergé. J'avais envie de vous faire partager cette visite

Tout d'abord, arriver au Grand Palais par une belle après-midi ensolleillée, découvrir le Petit Palais où se tient actuellement une exposition dédiée à Oscar Wilde (je n'ai pas eu le temps de tout faire, dommage), la vue sur le pont Alexandre III, la statue imposante de Churchill.

IMG_20161216_124949

 

Finir par trouver l'entrée de l'exposition sur l'autre côté du Grand Palais.

Expo Hergé

Dès le début on circule dans de grandes pièces avec  beaucoup de planches originales des aventures de Tintin principalement, des couvertures du "Petit Vingtième" et des analyses plus poussées sur certains albums, certaines cases.

tintin court

couvertures petit vingtième

une case remarquable

Exemple d'une case remarquable pour le dessin en perspective

Mais aussi une salle dédiée à Hergé amateur d'art, une autre à l'illustrateur d'affiches publicitaires ou encore une autre sur la position du dessinateur durant la 2ème Guerre Mondiale. Lors de l'occupation de la Belgique en 1940, le journal "Le Petit Vingtième" disparaît, Hergé va finir par publier ses aventures dans le journal "Le Soir jeunesse" puis "Le Soir", contrôlés par les Allemands. Il sera plusieurs foisinterrogé à la fin de la guerre pour être complètement blanchi en mai 46.

affiche jouets

Publicités

IMG_20161219_182146[1]

 

Vers la fin de l'exposition une salle complète dédiée au Lotus bleu né de la rencontre entre Hergé et Tchang, étudiant chinois qui deviendra un ami du dessinateur. Des planches originales magnifiques avec la traduction de nombreuses banières apparaissant dans cet album.

affiche lotus bleu 1

"Vous avez beau être un grand savant ou plein de vertu, si vous êtes malade, vous ne servez à rien"

affiche lotus bleu 2

"Sur l'eau morte des étangs poussent des plantes et des fleurs libres et sans racine"

(autrement dit l'homme ne peut être vraiment libre si il reste attaché à quoi que ce soit)

 

J'ai adoré cette exposition, je me suis dit en sortant qu'il fallait vraiment que j'aille à Paris plus souvent pour des moments comme celui-là.

Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d'année à la manière d'Hergé

voeux 2

 

Posté par cartonsdemma à 18:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 novembre 2016

Des lampes...

Lylouanne nous propose de participer à une nouvelle ronde autour du thème des lampes d'ambiance.

Le temps me manque, je ne vois pas quoi choisir à la maison pour créer une ambiance et me voilà en balade à un salon de collectionneurs lorsque je tombe sur cette collection de lampes Berger. Le slogan n'est plus d'actualité mais les lampes sont toujours aussi belles.

20161105_151543

RDV chez Lylouanne pour découvrir les autres participations

 

Posté par cartonsdemma à 16:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


15 novembre 2016

Calendrier de l'Avent

Comme chaque année, Sophie/Hérisson propose des concours en attendant Noël, des livres bien sûr mais pas que.

Je compte bien participer à certains d'entre eux.

Pour en savoir plus il suffit de cliquer sur l'image

calendrier2015

Posté par cartonsdemma à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 octobre 2016

Happy Halloween!!

En ce dernier jour d'octobre, une envie de déco de table pour Halloween

halloween 2016 1b

Sur une nappe en papier orange, un chemin de table en tulle "toiles d'araigées", un chapeau de sorcière, une citrouille en céramique, des assiettes noires avec des serviettes découpées en forme de citrouille

halloween 2016 2b

Des fantômes et chauve-souris se sont posés au hasard au côté de bougies aux paysages lugubres

halloween 2016 3b

Des tridents pour porte couteaux

halloween 2016 4b

et grâce à mon fleuriste, une composition de roses, germinis et lys oranges dans laquelle sont venus se cacher fantôme et balai de sorcière

halloween 2016 5b

Bonne soirée d'Halloween à tous

Posté par cartonsdemma à 14:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

28 octobre 2016

L'égorgeur de Westminster Bridge, Anne Perry

cartonsdemma-1477662252284

Sir Lockwood, attaché parlementaire, est retrouvé en pleine nuit, à la sortie d’une soirée de discussions au parlement, égorgé et attaché à un réverbère de Westminster Bridge par son écharpe blanche, un bouquet de primevères à la boutonnière. Motif personnel, politique, œuvre d’un déséquilibré, d’un anarchiste ? Toutes ces hypothèses sont soulevées mais Thomas Pitt n’a pas le temps d’avancer dans son enquête qu’un autre meurtre a lieu, sur le même modèle. L’enquête est délicate et Charlotte est amenée à y participer à la demande de Tante Vespasia pour innocenter la nièce d’une de ses amies, jusqu’à se mettre une nouvelle fois en danger.

L’auteure nous amène cette fois ci dans le milieu parlementaire sur fond de mouvements féministes pour le droit de vote et nous confronte à la condition de la femme dans cette époque victorienne, la femme étant la propriété de son mari jusqu’à quelques années seulement avant cette enquête.

Parallèlement à l’enquête, il est toujours agréable de partager la vie de Charlotte et Thomas. Ce dernier est promis à une promotion qui lui assurera un meilleur revenu mais au prix de ne plus faire ce qu’il aime vraiment : enquêter dans la rue, au plus proche des gens. Il est prêt à l’accepter pour offrir à Charlotte une meilleure vie. De son côté, Charlotte envie un peu sa sœur, en voyage de noces à Paris puis en Italie. « Elle aurait aimé, une fois dans sa vie, partir en croisière, visiter des villes inconnues, dîner dans un restaurant luxueux, non pas tant pour la qualité de la nourriture mais parce que cela lui paraissait très romantique. Voir Venise, glisser en gondole le long d’un canal au clair de lune, écouter l’écho des barcarolles se répercuter au fil de l’eau ; flâner dans Florence, cité d’art et de lumière, marcher dans les théâtres antiques de Rome en rêvant de la grandeur et de la gloire des siècles passés ». Mais au final sa vie la rend heureuse et elle n’en changerait pour rien au monde.

Challenge Petit Bac 2016 chez Enna, catégorie "Lieu", Challenge Anne Perry chez Syl

petit bac 2016

challenge Anne Perry

Posté par cartonsdemma à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 octobre 2016

Cartonnage d'automne

Notre groupe de cartonneuses participe comme chaque année à la Fête de la Pomme.

Pour l'occasion, voici ma participation, une boite-livre, aux couleurs de l'automne.

Pommes 2016 ouverteb

Pommes 2016b

Pour rappel, la boite verte réalisée il y a déjà 2 ans!

Posté par cartonsdemma à 15:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 octobre 2016

Deux-pièces, Eliette Abécassis

2 piecesLors du défilé de maillots de bain en été 1946, apparaît le premier bikini, porté par une danseuse nue, les mannequins n’ayant pas voulu le porter, le jugeant trop indécent. Les réactions ne se font pas attendre : admiration, cris au scandale…Dans l’assistance se trouve Gaby, journaliste, ainsi que Antoine, l’homme qu’elle a dû quitter brutalement, sans explication, durant la guerre. Au milieu de la foule qui n’a d’yeux que pour le défilé, Antoine et Gaby vont enfin découvrir pourquoi ils ont été séparés.

C’est avec pudeur que l’auteure revient sur les évènements tragiques de la 2ème guerre mondiale : déportation, enfermement, résistance…, contrastant avec l’insouciance de ce défilé de mode. mais l'objet principal de ce court roman est ce nouveau maillot de bain imaginé par Louis Réard, ingénieur automobile, en ressentant l’envie de liberté des femmes dans l’après guerre.

Découvert grâce à Irrégulière dont vous pouvez voir ici son billet, j'ai beaucoup aimé l'histoire de ce premier bikini dans l'Histoire. Merci encore à elle.

 

20160920_151342-1« Le bikini mettait en exergue le corps de la femme et laissait voir ses attributs qui étaient cachés jusque-là, dissimulés sous des tissus, des voiles ou des robes. Tous ces corsets, ces jupons, ces longues jupes qui entravaient le corps de la femme et l’empêchaient de se mouvoir, de courir ou même de marcher. Une façon de garder la femme en laisse. Jamais on n’avait vu femme aussi libre que Micheline Bernardini dans son petit maillot devant cette piscine, et sans doute cela faisait-il peur. Il faudrait trouver d’autres façons de domestiquer son corps : lui expliquer quoi ? Peut être, si elle voulait porter ce bikini, fallait-il qu’elle soit mince à tout prix, ferme et musclée, et jeune bien sûr. Le maillot de la liberté se transformerait-il en un carcan encore plus étouffant que les lourdes robes corsetées, à cause de la pression sociale, des magazines et des entreprises, dans une civilisation dominée par l’homme qui avait en horreur le corps de la femme tout autant qu’elle l’idéalisait ? »

 

 

 

 

Challenge Petit bac 2016 chez Enna, catégorie "objet"

petit bac 2016

Posté par cartonsdemma à 10:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,