Les p'tits cartons d'Emma

01 août 2018

Natasha, princesse russe

Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas replongée dans l'univers de Misstigri.

Je voulais tester la réalisation d'une boite rectangulaire avec un couvercle emboitant, j'ai donc craqué pour cette très belle carte issue des illustrations de l'album Princesses du monde.

Un papier skivertex gris taupe, un débord bleu, un intérieur crème et voici le résultat

 

Boite Misstigri Natasha 1 b

 

Boite Misstigri Natasha 2 b

 

Boite Misstigri Natasha 3 b

 

Boite Misstigri Natasha 4 b

 

Boite Misstigri Natasha 5 b

Elle mesure 25,5 cm sur 14 cm et 7,5 cm de hauteur

A retrouver en boutique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par cartonsdemma à 08:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


25 juillet 2018

Petite boite à dents tortue

Une petite fève en forme de tortue pour le couvercle

Trouver les papiers les plus assortis avec

et voici une petite boite à dents (5,5 cm x 5,5 cm sur 4,5 cm de hauteur) pour revenir avec un peu de cartonnage

Boite à dents tortue 1

Boite à dents tortue 2

Boite à dents tortue 3

Rien de bien compliqué dans le montage mais le plus amusant a été le choix des papiers

A retrouver en boutique

Posté par cartonsdemma à 14:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

18 juillet 2018

Ma première banderole en papier

Pas beaucoup de créations à vous montrer en ce moment mais des occasions heureuses m'ont ramenée dans mes papiers

Une banderole pour fêter une prochaine naissance

Baby Shower

 

Une carte toute simple pour un mariage

Mariage

Posté par cartonsdemma à 17:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 juillet 2018

Du fond de mon coeur, Jane Austen

20180712_143928-1Je continue ma mise à jour des chroniques de mes dernières lectures avec un retour au classique

Dans ce recueil de lettres parfois entières, parfois seulement de fragments, écrites par Jane Austen à trois de ses nièces jeunes adultes, Fanny, Anna et Caroline on y retrouve surtout des conseils sur l’écriture d’un roman, sur le mariage. Cette tante affectueuse, attentionnée ne mâche pas ses mots qu’il s’agisse de critiques littéraires ou sur la vie de tous les jours. On la sent en particulier peinée de l’obligation pour Fanny de se marier tout en lui conseillant un mariage d’amour.

La deuxième partie est consacrée à des témoignages des nièces écrits après le décès de Jane Austen. Certains décrivent bien l’admiration que leur tante pouvait susciter en particulier chez Caroline.

C’est bien agréable de retrouver l’écriture de Jane Austen mais malheureusement toute cette correspondance traite de problématiques familiales et ne nous permet pas d’avoir un aperçu assez large de ce qu’elle pouvait penser sur le monde et l’époque dans laquelle elle vivait. « Ces missives étaient la correction et la prudence même » p163

Une nouvelle participation pour le challenge Petit Bac 2018 chez Enna, catégorie "Mot positif"

Petit bac 2018

Posté par cartonsdemma à 15:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 juillet 2018

L'écrivain de la famille, Grégoire Delacourt

ecrivainA l’âge de 7 ans, Edouard écrit un poème qui enthousiasme toute sa famille. Tous leurs espoirs sont placés en lui, il sera le savant, l’écrivain de la famille. Devenu adulte, Edouard ne veut décevoir personne. Il écrit un roman qu’il croit important mais qui ne reçoit pas l’accueil attendu. Il se marie parce qu’il ne sait pas dire non. Il voit la santé de son père, son entreprise s’effondrer ainsi que le mariage de ses parents. Il va être submergé par l’ivresse du succès en devenant publicitaire pour enfin trouver le bonheur en revenant à des choses simples et en apprenant à décider par et pour lui-même.

Un roman assez court, très agréable à lire, à la fois drôle et tendre, qui me permet d'avancer un peu dans le Challenge Petit Bac 2018 chez Enna, catégorie "Art"

Petit bac 2018

Posté par cartonsdemma à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


04 juillet 2018

Le ciel est à nous, Luke Allnutt

Un peu de lecture pour revenir sur ce blog

ciel

Face à la maladie de leur enfant, Anna et Rob vont réagir différemment. Anna, expert comptable, raisonnable, réfléchie, pouvant paraître froide et distante, respectueuse des règles de la société, adhère aux avis des médecins. Rob, informaticien fantasque, cherche tout moyen alternatif pour sauver son fils. Le couple se déchire. Après la mort de son fils, Rob sombre dans l’alcool, ne pardonne pas à sa femme et sa propre culpabilité le détruit peu à peu. Une nouvelle va brutalement le faire réagir et reprendre pied petit à petit.

J’ai vraiment eu un coup de cœur pour ce roman, lu en 2 jours. La maladie, les traitements sont décrits avec justesse, sans s’appesantir dessus. Le sujet est surtout la différence de réactions face à un même drame, la douleur de parents face à leur enfant malade, condamné, face à sa perte, la difficulté de communiquer, chacun submergé par ses sentiments, le réconfort que l’on peut trouver auprès d’autres parents mais aussi la crédulité dont peuvent profiter des personnes malveillantes. Et surtout la culpabilité, « pourquoi notre enfant », « qu’a-t-on fait de mal pour que cela lui arrive », la culpabilité de ne pas faire ce qu’il faut, de ne pas trouver les mots pour soulager son enfant.

Puis la reconstruction « Comment je fais ?...je m’occupe : je travaille beaucoup, je cours, je vais à la salle de sport, je m’intéresse à plein de choses, les livres qui viennent de sortir, les séries télé dont parlent toutes mes collègues. Je ne suis pas heureuse, mais au moins je survis » p370

Un grand merci aux Editions Cherche Midi pour ce cadeau

Posté par cartonsdemma à 17:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

14 mai 2018

Bientôt la fête des mères

Vous cherchez une petite carte unique pour la fête des mères

Un petit cadeau fait main

N'hésitez pas à  jeter un coup d'oeil ici

Pour y retrouver ces dernières cartes printanières sur lesquelles il suffit de rajouter un petit message (sur demande) si vous le souhaitez

Fête des mères 4b

Fête des mères 5b

Fête des mères 6b

ou encore par

avec par exemple cette boite à bijoux

Boite à bijoux chevet lin 3

 

Posté par cartonsdemma à 18:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 avril 2018

Boite à bijoux de chevet

Pour les journées portes ouvertes de notre association, j'ai préparé une petite boite à bijoux de chevet d'après un modèle de Sandra Hosseini

Skivertex couleur lin, papier décor japonisant, efalin marron

Boite à bijoux chevet lin 3

Elle mesure environ 15 cm sur 10 cm

Boite à bijoux chevet lin 4

Avec un tiroir et un espace de rangement sous le couvercle

Boite à bijoux chevet lin 5

Boite à bijoux chevet lin 6

Boite à bijoux chevet lin 7

Bonne journée

Posté par cartonsdemma à 09:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 avril 2018

Invitation...

Juste un petit mot pour inviter les personnes habitant à proximité aus journées portes ouvertes de notre association de cartonnage et scrapbooking

Affiche portes ouvertes 2018

Posté par cartonsdemma à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 avril 2018

La maison de Soie, Anthony Horowitz

Une nouvelle chronique aujourd'hui sur une lecture datant (déjà) du mois de février!

maison soiePlusieurs années après la disparition de Sherlock Holmes, le Dr Watson se décide à raconter une affaire trop choquante pour être publiée à l’époque. Il demandera même que celle-ci ne soit rendue publique que un siècle après son écriture.

Tout commence lorsque Mr Cartains, marchand d’art, vient communiquer ces craintes à Mr Holmes et son cher acolyte. En effet, il se sent menacé par l’Homme à la casquette plate, gangster d’origine irlandaise sévissant au Etats-Unis et responsable de la perte de plusieurs toiles que Mr Carstains devait livrer à un riche investisseur américain. Après avoir permis l’arrestation de plusieurs membres du gang, le marchand d’art revient en Angleterre et depuis quelque temps se sent suivi et surveillé. Sherlock Holmes ne se décidera à enquêter que lorsqu’un vol sera effectivement commis dans la demeure de ce dernier.

Pour l’aider dans son enquête, Holmes fait appel aux jeunes garçons errant dans les rues de Londres. Malheureusement l’un d’entre eux est retrouvé mort, après avoir été roué de coups, un ruban de soie à la main. Holmes sent bien que ce meurtre n’a pas de lien direct avec son affaire mais. Qu’est-ce que ce jeune garçon a pu voir ou savoir pour le conduire à un tel destin ?

Holmes soupçonne un trafic de drogue autour de la « Maison de la Soie ». Son frère lui conseille de ne pas poursuivre ses recherches mais Holmes ne l’écoute pas. Il se retrouve accusé de meurtre, emprisonné mais rien ne l’empêchera de découvrir ce que de nombreux notables de Londres cherchent à dissimuler et c’est encore plus sordide que ce qu’il a vu jusque là.

 J’ai bien aimé cette lecture. Je me suis rendue compte que je n’avais jamais lu de roman de Conan Doyle (il me faudra y remédier !) et que le personnage de Sherlock Holmes m’est familier au travers des séries et films le mettant en scène. J’ai retrouvé sous la plume d’Anthony Horowitz sa façon de penser, de résoudre les mystères, de se travestir…

NB: je n'ai remarqué que en reprenant le livre pour le chroniquer que l'on pouvait voir le profil de Sherlock Holmes dans la fumée sur la couverture...

Participation au Challenge Petit Bac chez Enna, catégorie "Lieu"

Petit bac 2018

Posté par cartonsdemma à 10:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,